OBJECTIF

Ce type de décapage intervient lors de « visite générale » des aéronefs et concerne essentiellement des pièces en aluminium devant être débarrassée de toutes peintures mais en préservant le traitement de surface d’origine. Ceci afin de contrôler leur état avant un éventuel remontage.

TECHNIQUE

Pour ce faire nous utilisons des décapants certifiés aéronautique.
Notamment par AIRBUS HELICOPTERE.
Il existe deux types de décapant un liquide pour bain, et un autre applicable en gel, l’un et lautre peuvent être répétés plusieurs fois si cela est nécessaire.

Tous les décapages aéronautiques s’effectuent dans un local dédié uniquement à ce type de travail.
Le décapage suit un « parcours » rigoureusement défini : stockage des pièces non décapées, immersion dans le bain, enlèvement des éventuels résidus de peinture, un raclage délicat avec spatule en matériau spécifique pour ne pas « marquer » le support, rinçage en eau chaude et à haute pression dans une cabine. Stockage et /ou reconditionnement des pièces pour la réexpédition.
Dans le cadre de l’activité aéronautique les décapants sont renouvelés à 50% de leur durée de vie.
Toutes ces opérations sont conformes au GUIDE RELATIF AUX PRECAUTIONS ET CONSIGNES GENERALES APPLICABLES LORS DES CHANTIERS DE PEINTURE DES AERONEFS G-44-01
Tous les traitements des déchets qu’ils soient « peau de peinture » ou décapant en fin d’utilisation sont cédés à une entreprise spécialisée dans le traitement de ces derniers.

Fermer le menu